Radio Equinoxe Version Live 3.0

Radio Equinoxe

Créée en 2001 par Alexandre David et Michael Ecalle, Radio Equinoxe est la première web-radio dédiée à Jean-Michel Jarre, à ses fans et aux musiques électroniques.

A sa création, la radio diffusait exclusivement des morceaux de Jean-Michel Jarre, permettant en particulier à ses fans de découvrir ses compositions les moins connues.

Rapidement, d’autres compositeurs de musiques électroniques (Krafwerk, Vangelis, Tangerine Dream, Francis Rimbert, etc.) ont rejoint la programmation de la radio.

Puis nos auditeurs ont commencé à nous envoyer leurs propres compositions, et nous avons choisi de leur offrir une tribune en diffusant ces morceaux.

Radio Equinoxe est écoutée dans le monde entier.

Radio Equinoxe est une association régie par la loi de 1901 dont le siège est situé depuis 2011 à Villeneuve de la Raho.

Nos actions

Radio Equinoxe participe à la promotion de nombreux compositeurs de musique électronique à la fois grâce à la programmation de notre radio et la production de cinq compilations sur CD.

Plusieurs concerts ont également été organisés.

Les concerts

2012 : Space Art

A l’occasion du Téléthon 2012, le groupe pionnier de la musique électronique, Space Art, fasait la seule étape française de sa tournée 2012, qui l’a conduit aux quatre coins de l’Europe, à Villeneuve de la Raho.

2016 : Radio Equinoxe Version Live

En 2016, pour célébrer les quinze ans de Radio Equinoxe, nous avons organisé notre premier concert à la chapelle Saint Julien de Villeneuve de la Raho, avec trois des meilleurs artistes de notre programmation : Bastien Lartigue, AstroVoyager et Glenn Main.

2019 : Radio Equinoxe Version Live 2.0

Cette fois, c’est en plein air qu’ont eu lieu les concerts de Glenn Main et Bastien Lartigue. La place Albert Pouquet, à Saleilles, fût le théâtre d’une soirée mêlant musique, effet lumineux et pyrotechnie.

Glenn Main, est venu spécialement de Norvège pour rendre hommage à Jean-Michel Jarre en jouant les plus grands succès du musicien lyonnais. Il a présenté aussi quelques extraits inédits de son dernier album.

Le français Bastien Lartigue, dont les morceaux se hissent régulièrement en tête du classement des morceaux préférés des auditeurs de Radio Equinoxe, a proposé un voyage musical féérique, dans un concert-spectacle multimédia mêlant plusieurs techniques auditives et visuelles.

2020 : RADIO EQUINOXE VERSION LIVE 3.0

La musique électronique : un genre musical que beaucoup croient récent et associent uniquement aux DJ’s, mais qui a déjà presque 100 ans d’histoire !

C’est pour rendre hommage aux pionniers de la musique électronique que Radio Equinoxe a été créée en 2001. Cette web-radio, écoutée dans le monde entier, était d’abord dédiée à Jean-Michel Jarre, rapidement rejoint dans la programmation par d’autres noms mythiques : Kraftwerk, Tangerine Dream, Klaus Shulze, Vangelis, Space, Wendy Carlos, et bien d’autres… Radio Equinoxe offre aussi à ses auditeurs de partager leurs propres morceaux. Ainsi, de jeunes compositeurs peuvent profiter d’une tribune et ainsi se faire connaitre internationalement.

Après avoir reçu en 2012 Dominique Perrier et son groupe Space Art, puis avoir organisé en 2016 un premier concert à la chapelle Saint Julien de Villeneuve de la Raho, Radio Equinoxe, en association avec Korg France, la Ville de Saleilles, Yannlight, CJP Sonorisation et Bats 66, a créé en 2019 le festival Radio Equinoxe Version Live. Deux concerts gratuits, en plein air : un hommage à Jean-Michel Jarre avec le norvégien Glenn Main et un voyage féérique avec le français Bastien Lartigue.

En 2020, nous vous proposons d’accueillir un concert spectaculaire, pendant lequel quelques-un des artistes les plus populaires de sa programmation viendront jouer en direct, entourés de nombreux instruments analogiques et numériques retraçant l’histoire de la musique électronique, dans un spectacle mêlant son, lumières et pyrotechnie.

En fonction des dates et de votre projet, quatre artistes proposent de jouer pour vous.

AstroVoyager – de son vrai nom Philippe Fagnoni – est un compositeur, interprète et producteur de musique électronique français, fasciné par l’espace et façonné par l’explosion électro des années 80. Il concocte un univers oscillant entre l’électro, les musiques de films, le progressif, la pop et le classique. Du grand spectacle, sonore mais aussi visuel quand il se fait « live ».  Une machine à voyager qui cumule une dizaine de productions discographiques depuis une décennie et s’enrichit de notables collaborations. Big Bang, son nouvel album enregistré avec l’Orchestre Philharmonique de Prague, synthétise un voyage interstellaire exceptionnel. Rejoignez-le à bord de sa capsule spatio-temporelle pour traverser ensemble le temps et l’espace.

AstroVoyager propose des créations musicales Electro-Symphoniques originales, interprétées en direct, convergences des musiques électroniques actuelles, des sonorités symphoniques et du chant lyrique.

AstroVoyager, architecte du son et de l’image, enveloppe le tout de chorégraphies vivantes, de personnages venus d’ailleurs, mais aussi de lumière, de vidéo, d’effets spéciaux et de feu… Un spectacle total, allant du concert musical au spectacle pyromusical de plein air… Des spectacles où le public peut se connecter pour participer au show grâce à une application smartphone dédiée.

Vivre un spectacle d’AstroVoyager, c’est être transporté, se laisser complètement immerger dans la musique et la scénographie, pour ne faire plus qu’un avec les personnes autour de soi. C’est ce qui fait des spectacles d’AstroVoyager une expérience indescriptible et unique.

Bastien Lartigue est un compositeur de musique électronique né à Pau (France) en 1986 influencé par des artistes tels que Jean-Michel Jarre, Moby, Kraftwerk, Enigma, Vangelis et Sébastien Tellier.

Autodidacte, il sort son premier album de musique électronique « Omega » en 2006 qui fera l’objet du second prix pour le concours de jingle organisé par Radio Equinoxe. Dans le même temps, « Omega » est sélectionné afin d’être diffusé dans la compilation 1.0 de cette même radio. Poussé par l’engouement des internautes pour cet album, Bastien Lartigue se lance dans la réalisation de son premier live en extérieur « Voyages Virtuels »  en 2007 dont le but était de refaire découvrir un style de musique électronique mis de côté depuis plusieurs années.

Il sortira par la suite un album influencé essentiellement par Enigma et Mike Oldfield. « Maestria » sort en 2010 et mélange des styles électroniques, ethniques et orchestraux.  Avec cet album, Bastien Lartigue veut explorer d’autres styles sans s’éloigner de celui qu’il a développé avec son précédent album. « Maestria » est divisé en 7 parties, chacune évoquant des moments clés de la vie de tout Homme (la naissance, les découvertes, le langage, les relations, le savoir, la spiritualité et la mort). La suite de cet album, « Spectra », a été publiée en 2017.

En 2013, en sortant l’album « Atlas », Bastien Lartigue annonce un retour aux sources de la musique électronique. Il s’entoure de synthétiseurs analogiques mais veut cette fois-ci non pas mélanger les styles mais mélanger synthèse analogique et synthèse numérique.

Depuis 2007, le travail de Bastien Lartigue se limite essentiellement à un travail de studio, qu’il considère comme un atelier de recherche sonore lui permettant de développer sa propre palette de sons. Il composera aussi entre 2006 et 2008 des musiques de court-métrages dont l’une d’entre elle a été nommée dans la catégorie « meilleure bande originale » aux Golden W (prix récompensant des court-métrages amateurs).

Depuis 2016, il se produit dans des concerts tout en composant son prochain album et a aussi la volonté de mettre sa musique au service d’évènements en plein air par le biais de concerts-spectacles multimédias en, là aussi, voulant mélanger plusieurs techniques, visuelles cette fois-ci…

Glenn a choisi de rendre hommage à Jean-Michel Jarre en jouant ses plus grands succès, ainsi que quelques-unes de ses propres compositions.

Glenn Main est né à l’été 69 ‘et a commencé à jouer du piano à l’âge de 4 ans.
A l’âge de 13 ans, il a tenu son premier concert « électronique » à l’école. Depuis, la musique électronique est le genre préféré de Glenn.
Glenn est influencé par des légendes comme Jean Michel Jarre, Klaus Shulze, Vangelis et Kitaro.
A l’âge de 17 ans, il a débuté dans un groupe et tournait dans toute la Norvège.
Glenn a joué dans de nombreux groupes et il a créé son propre studio d’enregistrement à Oslo à l’âge de 23 ans.
En 2008, il sort son premier album solo « Electronic Secret » et organise un grand concert en plein air le jour de la sortie de son album. L’album suivant « Message » est sorti en 2009. En 2010, Glenn publie l’album « Arctic Treasures ». En 2011, il a sorti un album de Noël « Christmatronic ». Et l’album « Ripples » est sorti en 2012. Glenn travaille actuellement avec un nouvel album, qui sortira en mai 2015.
Les ambitions de Glenn sont de partir en tournée et de jouer de la musique dans les festivals, les clubs et, espérons-le, de plus grandes scènes.
Glenn est un excellent claviériste et pianiste.
Glenn reçoit de bonnes critiques sur son travail et sa musique semble croître petit à petit.
L’objectif de Glenn est de faire connaître chaque jour son talent musical aux gens.
Glenn gère son propre label et joue sa musique partout dans le monde.
Glenn a choisi de rendre hommage à Jean-Michel Jarre en jouant ses plus grands succès.

ZANOV est l’un des premiers musiciens à avoir innové dans le monde de la musique électronique. Dès 1976, il composait dans son home studio équipé des synthétiseurs désormais légendaires : l’ARP 2600, le VCS 3, le RMI ou le PS 3300. Ses installations sont complexes et il a souvent dû faire preuve d’ingéniosité pour surmonter les difficultés techniques et les limitations de l’époque. Il a réalisé trois albums (en 1977, 1978 et 1983) avec Polydor & Solaris. Les trois albums ont été unanimement salués par la critique pour la qualité du son ainsi que pour l’originalité de cet univers très personnel. Les salles de concert de ZANOV incluent le Golf Drouot, le Laser Olympia et le Planétarium à Paris. En 1980, il commence à travailler sur un quatrième album, mais faute de temps pour une telle création, il décide en 1983 de faire une pause et jure de reprendre un jour…

En 2014, Zanov a acquis un synthétiseur Arturia Origin et numérisé tous ses enregistrements à partir de 1983. Il a modifié et complété ces enregistrements pour recréer l’environnement sonore. Après 34 ans, le futur virtuel est enfin né.

Après avoir rétabli le lien entre le passé et le futur, Zanov a eu de nombreuses idées musicales et sonores. Il a obtenu un synthétiseur Access Virus TI, en plus de l’Arturia Origin, et a commencé à composer un nouvel album. Cet album contient des morceaux indépendants plus courts, basés sur des idées différentes et originales, et reflétant la couleur de sa musique. Il crée ses sons à partir de ses émotions et accorde une attention particulière à leur combinaison et à leur évolution. Zanov a terminé l’année 2015 en mixant son cinquième album, OPEN WORLDS.